Saint-Lunaire et les mystères de l'existence

Variations imprévisibles sur l'existence et ses produits dérivés.

mardi 30 novembre

Blagua de moma

Aujourd'hui est un jour sans mystère. En effet, tout le monde sait ce que c'est, le truc au-dessus. Bien sûr j'aurais pu vous poser des questions complémentaires, et en profiter pour mieux vous connaître. Le nombre de diagonales se croisant à angle droit, pour savoir si vous avez l'oeil habile, le doigt ferme et l'esprit avisé d'un esthète.Le numéro de téléphone des objets trouvés de l'édifice, pour apprendre si l'émotion vous y avait déjà fait perdre un coeur ou une âme. Le jour de... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 29 novembre

Hésiter ou ne pas hésiter ?

(Tentative de simulation de blog de fille, pour voir.) (Pardon, les filles.) Aujourd'hui, j'hésite. Oui, il faut que je vous raconte. Bien sûr la soirée d'hier avec B. était merveilleuse. Mais les soirées avec B. sont tellement merveilleuses, que ça en devient ennuyeux. Cette sorte d'assurance de perfection... J'aimerais presque qu'il se passe quelque chose de travers, parfois. Un bel impondérable de derrière les fagots. Un appel de T. par exemple, au moment du café ? Pauvre T. qui ignore... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 28 novembre

Les petits ruisseaux...

Là, selon votre humeur, vous pouvez imaginer soit une forêt chimérique à l'instant de l'enchantement, vous savez cette micro-seconde où tout va se transformer et donc où tout se fige dans une lumière surnaturelle, soit au contraire une eau sulfureuse et stagnante et vouloir monter le son pour mieux entendre les moustiques. Vous auriez presque raison: cette forêt n'est pas une forêt ordinaire. Regardez mieux. A votre avis quelle est la largeur du ruisseau ? Marquez-la ici: _ _ _ Ou là: _ _... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 27 novembre

Dialogue de métro

C'était à propos de poésie. Ils s'engueulaient, bien sûr. LuiLa rime ! Et pourquoi donc cette forme vieillotte Où si je veux dire "eau", je dois dire "la flotte" ? Elle Oui, les vers, mon ami, cet art magique et beau, Qui, pour dire "la flotte", oblige à dire "l'eau". (Au fait, y a gourance, c'était pas un dialogue de métro, c'était un dialogue de métrique.)
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 26 novembre

Mers et marines

Cette image plus étendue, c'est une simple envie d'élargir la perspective. En fait je me demande si les marines ne sont pas plus larges que les tableaux normaux juste pour qu'on puisse s'évader. Quoique cette image soit encore plus allongée qu'un format marine standard. C'est un format marine allongé. Pourtant on ne voit pas de marine allongé, ici. Même si on dirait un format de périscope de conducteur de char, ce format. Et une couleur de système de vision thermique, cette... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
jeudi 25 novembre

Ah les filles, ah les filles

On me dit en privé: "Ouais, y en a que pour les filles, ici !" Ben ouais, y en a que pour les filles, ici. C'est pas que j'aime pas les gars, y sont sympas et tout, mais bon, j'aime pas le foot, j'aime pas la bière, j'aime pas les bagnoles tunées, alors bon, non ? Pardon les gars, mais bon, j'aime pas le foot, j'aime pas la bière, j'aime pas les bagnoles tunées, alors bon, hein. (Je répète c'est pour les gars, souvent y faut répéter avec les gars). (En plus). Tandis que les filles tu leur dis une fois,... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 24 novembre

Sans courtisane

Mais avec misère et splendeurs. Djakarta, Kinshasa, Haïti ? Ou au contraire Paris, Londres, Milan, New-York ? Et pourquoi pas un autre ailleurs encore ? Où l'essentiel serait de vivre "avec, dans les regards, des ors et des couchants", comme disait ce cher vieil Emile ?
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 23 novembre

Found in translation !

Devinez qui on peut faire apparaître dans une traduction... Une amie d'outre-atlantique a eu la bonne idée de m'envoyer une version de ma note du 17 novembre, traduite automatiquement par Google.Ci-dessous un extrait traduit du dialogue avec le quidam. "- You hold there ! Yes not you who read me but the other there, behind. Yes, here, you. Thus come a little by here. Do not be afraid. (It is timid then, this one ! Ever made of evil to a quidam, I will not start now). Then thus, you who pass, do you prefer that... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 novembre

Le retour de l'Ombre Jaune

Une "cage pour âme", image de Piotr Kowalik. Ame-alien ou aliénée, emprisonnée dans un parchemin de traverse...
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 21 novembre

Essai d'intensificateur d'audience

Suite à l'analyse des principaux mots ayant conduit des utilisateurs de Google à s'échouer sur mon blog comme de vieilles baleines couillues, j'ai décidé d'augmenter temporairement mon audience, grâce à l'usage concentré ici-même des expressions suivantes: "filles nues, seins nus, corps nus, fesses à l'air, belles filles, super+nanas, topmodels, célébrités à poil " Et hop, voyons voir. Hum, je me demande si c'est suffisant, cela dit. Faut être un peu plus animal, tout de même, au vu des mots-clés. Alors "minou, chatte" ? ... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]