Saint-Lunaire et les mystères de l'existence

Variations imprévisibles sur l'existence et ses produits dérivés.

mardi 26 octobre

Fenêtre sur mer

La nébuleuse d'Orion, vue par Hubble. La largeur de la photo représente 2,5 années lumière. Quand vous comparez aux 8 minutes lumière de la distance Terre-Soleil, vous pensez avec désolation que vous n'aurez pas le temps de tout découvrir l'univers avant Noël. Alors du coup, pour gagner du temps, je l'ai mise en fond d'écran.
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 24 octobre

La découverte

Non, ce n'est pas moi qui ai pris celle-ci. J'aurais bien aimé, mais c'est Eric Kellerman, lequel a aimablement consenti à ce que je la commente. Alors, au début, il y a du sombre. Et puis, l'oeil accroche quelques courbes encore indistinctes. Il est trop tôt encore pour savoir vraiment. Mais on sent déjà, on espère déjà, dans ces rondeurs juste perçues, une forme nue de femme. Dès lors l'oeil perd sa nonchalance. Il fouille l'ombre de bronze, ses profondeurs et ses promesses. Puis il... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 22 octobre

Blog-note de saison

J'ai pris cette photo il y a quelques instants. Pour les gens qui viendraient d'ailleurs, je suis toujours étonné qu'il y en ait, il s'agit du ciel de Paris à 16h02. Cette photo n'a rien de particulier. Rien de caché. Rien à deviner. Il ne s'agit même pas d'un manifeste d'art contemporain, c'est vous dire. Elle sert juste à rincer la page, un peu.
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 18 octobre

Top chrono

Ayé cette semaine, j'innove. Je mets des images. [Oui, pour la couleur on verra plus tard.] Celle ci-dessous provient d'un processus de création hybride initié par le sieur Barfly, où quelqu'un (lui-même) crée l'image avec une légende et où quelqu'un d'autre (au hasard dans le monde) écrit un texte dessus. Ce qui est intéressant dans ce procédé, c'est d'écrire avec la contrainte d'une référence qu'on n'aurait jamais eu l'idée de créer soi-même. Bon, allez, j'essaie. PEUR L'instant était massivement... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 15 octobre

Une visite édifiante

Viens de m'extraire d'un bien joli blog où il y a de bien jolies filles bien joliment dénudées. Heureusement, il y avait des labels "photo d'art" partout, ce qui permet d'en parler en prime time. Ah oui, j'en vois déjà qui ne connaissent pas trop la version photo d'art ? Bon, alors apprenez que c'est la présence des éléments suivants qui permet de déterminer à coup sûr si c'est de l'art ou du cochon: - proportion majoritaire de photos noir et blanc, sépia ou monochrome ? + 5 points - proportion... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 octobre

Une pièce maîtresse

Ah, les blogs des autres... Et nos affinités électives. Une courte question posée par Jeanne il y a quelques jours. Alors bon, oui à première vue, c'est comme des petites fenêtres laissées exprès sans rideaux, les blogs des autres. Quand on passe devant, on voit l'intérieur de leur esprit. Qu'on croit. Parce qu'évidemment on voit juste l'intérieur de la pièce laissée sans rideaux. Et quand l'habitant vient spontanément y déclamer ses bricoles, dans cette pièce-là, il s'agit de bricoles spontanées... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 08 octobre

Mouillages singuliers

Viens de passer quelques instants à ricocher d'îles en îles. D'îles d'elles en îles d'ils. Arrive presque à reconnaître un il d'une elle, maintenant. Mais le jeu est ailleurs. Le jeu consiste à partir d'une île munie d'une liste raisonnable de blogzamis (il en faut au moins une dizaine). Puis à cliquer sur le premier, s'imprégner de quelques messages, revenir à la liste, et cliquer sur le suivant. L'île s'entoure peu à peu d'un halo particulier, une sorte d'addition sensorielle d'îles reliées, dont la somme... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 07 octobre

Mais...

...il faut bien avouer que c'est la culpabilité qui donne son amertume au plaisir. Alors que l'amertume du chocolat, par exemple, vient de la concentration en cacao. ... il faut bien avouer que l'un des plaisirs secrets du chocolat, tout de même, c'est la culpabilité. Que la vie est compliquée.
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]