Saint-Lunaire et les mystères de l'existence

Variations imprévisibles sur l'existence et ses produits dérivés.

mercredi 29 décembre

Il est né le divin robot

Et voilà, ça devait arriver. Le premier robot qui bouffe les mouches est né ! Bon transformer des cellules en énergie on sait tous le faire naturellement. Mais imaginer qu'un truc en métal ait besoin de bouffer un truc en chair, tout de même ! Je me demande si le scientifique qui a eu cette idée n'était pas lui-même un androïde. Alors ils disent que c'est pour affronter les mondes hostiles où on n'irait pas, et où les batteries s'épuiseraient, énergie solaire ou pas. En ingurgitant ce qu'il trouverait, il... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 28 décembre

Réflexion orange

Une "réflexion orange" de Piotr Kowalik. Non, ce n'est pas ukrainien, ni post-halloweenien, ni marmeladien d'abricot. Ce n'est même pas un bâton touilleur oublié dans un bassin de tétrachlorofluorure d'isopropyltoluène soufré. Ce n'est pas non plus le sommet de la tour Eiffel un jour de grande pollution estivale, même si ça fait un peu chimique. C'est juste une réflexion orange, comme il dit. Certains ont des réflexions à brûle-pourpoint, ou à tout bout de champ, mais pas lui. Lui c'est... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 27 décembre

Drame parisien

Acte I, scène unique. La scène est à Paris, et c'est cool sous le pont Mirabeau. Premier Couteau - Où ai-je donc rangé ce f*** couteau ? Deuxième Couteau - Tiens j'en ai un deuxième. J'm'en sers jamais ou presque. Hé ben, prends-le ! Premier Couteau - Vous plaisantez, je présume. Si j'utilise votre deuxième couteau, de quoi aurai-je l'air, moi qui suis Premier Couteau ? Deuxième Couteau - T'auras moins l'air d'un con que si t'as pas de couteau du tout, déjà ! Premier Couteau -  Je vous en prie,... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 22 décembre

Calme jaune

Le calme jaune est plus reposant encore que le calme plat. Ca vous ralentirait même un clapotis de barque, le calme jaune.
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 21 décembre

Songe d'une nuit d'hiver

La scène se déroule dans une étrange clarté, sous une lumière hésitant entre le rouge sombre et le rouge noir. Au milieu de l'image est assise une brune aux épaules graciles et parées de fines bretelles, de soie légère, qu'on imagine se prolonger par un vêtement, sans doute une nuisette; mais on ne la voit pas dans le champ de vision du rêveur. Sauf lorsque la fille se renverse sur son dossier en s'étirant. Elle vient juste de le faire, pour la première fois. On s'aperçoit alors qu'elle porte bien quelque chose qui... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 20 décembre

L'instant d'avant

  Ceci est une autre image d'Eric Kellerman. Je crois que tout vient de la position du genou.Le regard est d'abord attiré par ce genou rond qui dépasse, au creux du coude. Il descend jusqu'au pied tendu puis glisse enfin derrière, sur le galbe enchanteur de la cuisse posée. Cette asymétrie induit un début d'instabilité, une amorce de mouvement. De surcroît, puisque rien ne bouge, c'est évidemment à cause d'une tension musculaire intense. En prélude à un équilibre sur... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 17 décembre

Adepte du ludisme ?

Moi, je le dis tout net, je suis pour le ludisme. Après tout, c'est un état naturel. Pourquoi chercher à le dissimuler ? Etrangement, le ludisme fait partie des comportements que la morale réprouve. Les amateurs en sont réduits à pratiquer secrètement. A ne pas trop l'avouer, sauf entre initiés. C'est que le ludisme n'est même pas autorisé partout. Je ne parle pas du ludisme de façade, qui est très répandu, mais bien du véritable ludisme, celui qui consiste à se défaire de bien des oripeaux et à prendre les... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
jeudi 16 décembre

Petite montagne entre amis

Les trois points à gauche, sous le rocher en bas du Couloir du Pisteur Fou, ce sont des amis et moi. Ca avait commencé un matin de brouillard où on cherchait la piste bleue. Les Ecureuils Joufflus, elle s'appelait. En fait, à la sortie du téléphérique, elle était de l'autre côté. La photo a été prise par l'hélicoptère de la gendarmerie, en fin de journée, quand ils ont pu décoller. On a l'air hésitants comme ça, mais c'est juste qu'on discutait par où passer. ... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 15 décembre

Le pauvre musicien

Un musicien toujours gaminQui s'amusait d'une amusette Cheminait sur un clair chemin Sans même un bal dans sa musette. C'est que c'était un musicien Qui n'avait jamais l'air de rien. Il cheminait par ces chemins Puis séduisait quelque grisette, Promettant un brin de jasmin Ou bien un bal de sa musette. Mais ce n'était qu'un musicien Qui n'avait jamais l'air de rien. Parfois il troquait son jasmin Contre un brin d'ardente causette, Son âme contre un parchemin, Puis espérait, pour sa musette. ... [Lire la suite]
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 14 décembre

C'était la nuit

Alors tout le monde devint violet. Nuit de grand sud, de lames géantes qui s'abattent, de déferlantes surgies du fond des eaux noircies ? Nuit de grand nord, de dents glacées, d'aiguilles hostiles au-delà du brouillard, où même la neige fuit devant le vent gelé ? En réalité, j'ai une affection particulière pour les inventeurs de la cheminée, du whisky et de la couverture chauffante. Qu'ils reposent bien au chaud.
Posté par saint_lunaire à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]