Saint-Lunaire et les mystères de l'existence

Variations imprévisibles sur l'existence et ses produits dérivés.

mercredi 17 novembre

Blog-note pourpre

Dites, c'est vraiment égoïste, un blog, finalement.

Je vous dis ça, je viens juste de survoler une tripotée de blogs d'égocentriques en phase active. Bon, des fois c'est bien raconté, faut dire, alors là je dis pas.

Mais le pire, c'est les larmoyants. Certains, on dirait que leur blog c'était ça ou la pendaison. Mais quoi, personne ne les oblige à se regarder le nombril, si ça leur fait cet effet-là.

Ils peuvent regarder dehors. Regarder les autres. Consacrer leur moment d'astiquage neuronal à faire briller quelqu'un d'autre. Un quidam par exemple. Voilà, un simple quidam.

Et même pas un quidam compliqué comme vous ou moi. Non, juste un simple qui passe.
- Tenez, vous là ! Oui non pas vous qui me lisez mais l'autre là, derrière. Oui, voilà, vous. Venez donc un peu par ici. Ayez pas peur. (Est-il timide alors, celui-ci ! J'ai jamais fait de mal à un quidam, je vais pas commencer maintenant). Alors donc, vous qui passez, préférez-vous que je vous parle de vous ou de moi ?
- ... (inaudible)
- De vous ? Mais n'ayez pas honte, c'est bien naturel. Merci bien en tout cas.

Le quidam, ayant brillé, s'éloigne.

Prêt à être de nouveau hélé.

Certes, on le savait avant, mais, devant cette démonstration irréfragable, que blogueurs et blogueuses ne l'oublient point: quand il vous lit, un quidam, ce n'est pas vous qu'il veut découvrir, c'est lui.

Comme quand il écrit dans son blog.

Note émise par saint_lunaire à 00:00 - Couleurs du temps - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Pas d'accord.
    Quand je lis un blog, je cherche à savoir, derrière tous ces mots, pourquoi le bloggeur écrit, ce qu'il retire de l'acte d'écrire, si cet acte l'absorbe, etc... Je ne trouve guère de réponses. Je me suis peut-être trompée d'endroit. J'attendais aussi plus d'échanges. Là-aussi, je suis souvent déçue. Ca doit se trouver ailleurs, les gens qui sont dans la relation. Tiens, m'en vais aller les retrouver, c'est l'heure de la cantine ! Vous venez ?

    Posté par Bibi, vendredi 19 novembre à 12:50
  • Mais Bibi, c'est juste parce que vous n'êtes pas un simple quidam, voyons ! Sinon, d'accord pour le déjeuner, mais aujourd'hui je vais être un peu en retard...

    Posté par saint_lunaire, vendredi 19 novembre à 16:01
  • Ah, vous êtes bien aimable, cher saint homme, mais aujourd'hui, je prèfererais être un simple quidam, plutôt que cette vieille cloche qui s'apitoie...

    Posté par Bibi, vendredi 19 novembre à 16:27
  • "Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux
    Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante..."
    comme disait l'ami Charles.

    Posté par saint_lunaire, vendredi 19 novembre à 17:16
  • A chaque Blog, ses lecteurs.
    Il m'est arrivée de ressentir un malsain étalage d'idées noires sur certains Blogs. Je ne m'y attarde pas. Je ne suis pas entrée dans cet Univers virtuel pour me transformer en psychanalyste à 2 balles. Suffisamment de commentateurs se complaisent déjà bien dans ce rôle. Sans compter que prodiguer des conseils que NOUS estimons bons - mais qui ne le sont pas forcément pour celui qui les reçoit - est porteur d'une certaine responsabilité.
    J'apprécie plutôt l'interactivité fertile entre auteurs et lecteurs, les belles images qui donnent envie de communiquer ou qui apaisent rien que de les regarder, les bons jeux de mots qui obligent à se creuser le ciboulot, les textes plein de sensibilité ou d'amour...
    Telle est ma quête (lol) en tant que lectrice : "l'enrichissement" et "la découverte de soi".
    A chaque Blog, ses lecteurs.
    Bref... je ferais mieux de faire un Post chez moi sur la question plutôt que de squatter par ici... au suivant

    Posté par Chaperon Rouge, vendredi 19 novembre à 19:36
  • C'est vrai j'avais oublié l'enrichissement personnel, comme motivation !

    Posté par saint_lunaire, vendredi 19 novembre à 20:06

Ecrire un commentaire